Jardin

Mon jardin tel que je l’ai acheté en juillet 2016 a une âme, j’ai eu le coup de foudre pour lui. Sachant la maison  en vente, je m’y suis introduite en cachette (oh la vilaine) et je fus transportée, foudroyée, il était intemporel, j’étais ailleurs, comme dans les livres d’enfance où des enfants rieurs jouent dans les vergers avec des cerises suspendues aux oreilles. Je croyais y voir la mamie, ancienne propriétaire ramasser des prunes pour confectionner avec amour des confitures.
Je veux y apposer ma patte mais ma hantise serait de le détériorer, corriger ses maladresses émouvantes, le rendre artificiel, figée dans une harmonie copiée dans les livres ou sur les blogs où n’auraient droit de cité que le blanc, le rose, le pourpre (mes couleurs!).

Alors presque chaque jour, je remets mon ouvrage sur le métier, j’y mets tout mon cœur…je vous présente tout ça pas à pas.

Bonne lecture.